Peinture suédoise : la recette

Les peintures naturelles ont le vent en poupe et la peinture suédoise, aussi appelée peinture à la farine ou peinture de Falun, en particulier. Quels ingrédients faut-il pour préparer la peinture suédoise ? Comment la préparer ? Explications !


La recette de la peinture suédoise !

Ingrédients pour préparer la peinture à la farine

Pour 1 litre de peinture – soit environ 3m² – il te faut :

  • 70g de farine
  • 0.8L d’eau
  • 0.2kg de pigments
  • 0.1L d’huile de lin
  • 1cL de savon noir liquide
  • 20g de sulfate de fer (pour utilisation extérieure uniquement ; antifongique, il protège de la moisissure)

Recette de la peinture suédoise

La cuisson de la peinture à la farine se fait en trois fois 15 minutes, sans cesser de remuer et en maintenant le liquide à petits bouillons – pas trop fort pour ne pas faire accrocher le fond !

  • Faire chauffer 0.6L d’eau dans la casserole. Pendant ce temps, délayer la farine dans 0.1L d’eau froide (pour éviter les grumeaux) au fouet.
  • Verser la farine mélangée à l’eau dans la casserole. Régler le feu de manière à maintenir un petit bouillonnement tout au long de la préparation. Cuire 15 minutes en mélangeant.
  • Ajouter les pigments (et le sulfate de fer le cas échéant) et continuer la cuisson 15 minutes tout en mélangeant.
  • Ajouter l’huile de lin et cuire 15 minutes tout en mélangeant.
  • Ajouter le savon. Si le mélange est trop épais, diluer avec le 0.1L d’eau restant. Mélanger.
  • Laisser la peinture refroidir de quelques heures à une nuit. La préparation doit avoir la consistance d’une pâte à crêpe et ne doit pas goutter.

Un seau de peinture à la farine blanche sur un sol couvert de journeaux.
Ni trop épaisse, ni trop fluide (et avec grumeaux :P).

Notes complémentaires sur la préparation de peinture de Falun

Si le support à peindre est particulièrement absorbant, comme le placo par exemple, il est possible de diluer la première couche de peinture. Fais des tests pour voir ce qui est le plus adapté à ton support !

Veille à ne pas mettre le feu trop fort : la peinture attacherait au fond de la casserole !

Le sulfate de fer n’est utile que si la surface à peindre est à l’extérieur !

Pour en savoir plus sur la peinture à la farine, lis mon retour d’expérience sur la peinture suédoise
Découvre mon expérience avec la peinture à la patate : pas chère et très facile à réaliser !
Tu pourrais aussi être intéressée par mon retour d’expérience sur la peinture à l’argile

Voici le lien pour télécharger le mini-guide Calculer les surfaces à peindre et les matériaux.

+ d'inspiration ?
On peut se retrouver dimanche dans ta boîte mail.

2 Comments

  1. Caroline Rieux

    Bonjour,

    petite question?!
    Concernant les pigments.
    La quantité indiquée dans la recette est de 0,2kg.
    Est-ce une moyenne? un max à ne pas dépasser?
    Est-ce que l’intensité de la couleur est blanchi (par la farine ou jaunit par l’huile de lin) par le reste du mélange?
    Merci

    et merci pour ce blog qui est très sympa à lire et pleins de bons conseils et recette! bonne continuation!!

    1. C’est « la » bonne quantité à ajouter.

      En peinture naturelle, une « règle » à retenir c’est que pas assez de pigments donne une teinte trop faible (et du coup la couleur est modifiée par le mélange blanc de Meudon/huile de lin) et trop de pigments, ça ne sert à rien ; il y a un stade où la peinture est saturée et où rajouter des pigments ne renforce plus la couleur. Du coup, à part gaspiller une ressource plutôt chère et pas dépourvue d’impact écologique, en mettre plus que recommandé n’a pas d’intérêt.
      Après, rien ne t’empêche d’essayer d’en mettre plus ou moins si tu veux faire des tests et voir par toi-même 🙂

      Ravie que tu apprécies de parcourir le blog ! Bonne peinture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.