Permaculture Design : le guide pas-à-pas pour réaliser ton design en permaculture

Si tu as déjà lu quelques livres et/ou articles sur le sujet, tu as certainement très largement compris l’importance primordiale du design, quel que soit le support, en permaculture – si ce n’était pas le cas, te voilà au courant ; l’ordre est désormais rétabli dans le cosmos.

« C’est bien joli tout ça, mais comment qu’on en fait un, de design ? Parce que c’est pas avec vos trois éthiques et trouzemille principes que je suis plus avancée moi ! »

Tu fais bien de le souligner : le processus de design, qui est tout de même sacrément dense et complexe, est assez rarement expliqué dans les bouquins sur la perma, et encore moins détaillé.

Et là, j’ai deux nouvelles pour toi. La bonne, c’est qu’il existe au moins un livre qui détaille pas à pas (vraiment pas à pas) le processus de design, de l’idée jusqu’à la présentation devant une hypothétique cliente. La mauvaise – enfin, pas pour tout le monde -, c’est qu’il est en anglais.

Ce livre, c’est Permaculture Design, a step-by-step guide d’Aranya, et je t’en parle aujourd’hui parce que j’ai fini de le lire en début de semaine et que c’est quand même mieux d’aborder un sujet quand c’est encore frais.

Permaculture Design, a step-by-step guide : le guide pas-à-pas idéal pour les débutantes en design en permaculture !

Mais c’est en anglais !


Oui, je sais, je viens de te le dire. Au départ, je pensais me contenter d’un mot – bon, ok, il y en a eu plus que ça – dans Ze PermaLettre pour prévenir mes abonnées chéries (tiens, tu n’en fais pas partie ? Avec tous les boutons d’inscription partout sur le site ?!) que ce bouquin est vraiment à lire et avoir sous le coude pour toute personne s’intéressant sérieusement à la permaculture.

L’écriture de cette PermaLettre m’a fait réaliser à quel point Permaculture Design, a step-by-step guide est un livre important, et qu’il faut que ça se sache – pour propager la connaissance, tu vois. Même si mes lectrices ne sont a priori pas forcément bilingues (quoi qu’en France, on se qualifie facilement de bilingue alors qu’on est super mal classées en termes de maîtrise des langues étrangères, va savoir pourquoi !), je considère que ça fait partie de mon job de leur faire savoir qu’il y a là quelque chose d’intéressant.

Et que ça vaut clairement l’investissement de temps et d’efforts. La langue utilisée dans l’ouvrage est assez simple, le vocabulaire reste le même tout du long – forcément, on change pas de sujet – et… et il me semble que ne pas lire en anglais quand on s’intéresse à la permaculture, c’est se priver d’une énorme quantité de savoir, de points de vue et de réflexions qui ne sont pas – et je doute qu’elles deviendront un jour – disponibles en français.

Fin de la parenthèse !

A propos d’Aranya


Aranya étant manifestementun personnage assez discret, deux mots (tirés du bouquin) sur son parcours. Il pratique la permaculture depuis 1996 (plus de vingt ans donc, c’est ouf), date à laquelle il a passé son CCP (Cours Certifié de Permaculture). Il a, par la suite, designé de nombreux jardins ainsi que d’autres systèmes non liés à la terre. En 2003, il obtient son Diplôme de Permaculture Appliquée et depuis, il enseigne la permaculture – à raison d’une dizaine de CCP de deux semaines par an à l’heure actuelle.

Quatrième de couverture du livre Permaculture Design a step-by-step guide sur une table en bois.

Il marche aussi beaucoup pieds nus, convaincu que ce contact avec la Terre le rend plus attentif et réceptif à la nature, lui fait garder les pieds sur terre et le pied léger.

Permaculture Design : un petit format pratique !


Exit les énormes pavés qui feraient rougir la Bible elle-même, Permaculture Design, a step-by-step guide est un petit ouvrage, conçu pour être emporté facilement sur le terrain. Format A5, un centimètre d’épaisseur, un papier épais et (probablement) résistant à l’humidité et aux frottements, ce livre a tout ce qu’il faut pour élire domicile dans une poche ou un sac. Pour un guide, en même temps, il fallait bien ça.

Aranya n’a pas lésiné sur l’utilisation des couleurs, photos, schémas et autres illustration dans son Permaculture Design. De même, la police est plutôt grande et le texte aéré, ce qui permet une bonne lisibilité. C’est non seulement agréable pour une lecture de bout en bout, mais sans doute aussi très utile pour des références rapides sur le terrain.

Un schéma d'explication sur les prises de mesure depuis des points de référence sur le terrain pour reproduire fidèlement le placement des éléments sur la carte.

Édite par Permanent Publications, Permaculture Design, a step-by-step guide peut être commandé sur le site de l’éditeur (qui édite également le très bon Permaculture Magazine, soit dit en passant) pour 14.95£ – soit 16€78 à l’heure où j’écris ces lignes. Je te recommande de passer par le site de l’éditeur plutôt que par Amazon, notamment parce qu’il pourrait t’être expédié depuis les États-Unis ; et tu ne voudrais pas faire traverser l’Atlantique à ton livre inutilement alors qu’il pourrait venir de plus près, n’est-ce pas ?

Permaculture Design : pas à pas et exhaustif


Permaculture Design, a step-by-step guide n’est pas un livre de permaculture « traditionnel ». Dans ce livre, Aranya a pris le parti de se focaliser sur le processus de design. Comme il le dit lui-même, il y a déjà de nombreux ouvrages qui expliquent parfaitement et dans le détail les principes, techniques et autres bases théoriques. Il se fend malgré tout d’un petit rappel bien utile sur les motifs (qu’on appelle patterns en anglais et qu’on retrouve souvent non traduits dans les textes en français) en début de livre, ainsi que sur les systèmes. Histoire d’être sûr qu’on parte bien du même pied quoi.

Une double page intérieure montrant la mise en page aérée, l'utilisation des couleurs, schémas et illustrations pour le confort de lecture.

Permaculture Design, a step-by-step guide est divisé en trois parties (et beaucoup de chapitres). La première partie aborde la phase de préparation. Il y est question d’observation (et c’est là que le sujet des motifs est étudié) et d’organisation de travail. On y parle, notamment, du rôle de chaque personne dans le processus de design, de méthodes de travail en équipe – et aussi de résolution de conflit -, de la structure du processus et de l’utilisation des organigrammes.

La partie deux se focalise sur le processus de design – c’est LA partie qu’on ne trouve pas dans les autres bouquins en général, et la plus imposante du livre en l’occurrence. Là, on entre dans le détail concernant l’expertise du site ; Aranya explique les points d’attention, les méthodes de cartographie rapide, les ustensiles utiles pour faire des relevés sur le terrain afin d’être en capacité par la suite de réaliser une carte la plus précise possible du site. On a également quelques explications théoriques et pratiques sur la mise à l’échelle de la carte, ce qui est toujours bon à prendre pour les néophytes – comme moi, par exemple. Puis suivent tout un tas d’astuces et de rappels sur les façons d’évaluer puis de retranscrire toute les informations importantes : estimer des hauteurs, identification des zones et secteurs, les flux d’eau, etc.

Toujours dans cette deuxième partie (j’abrège sinon je suis partie pour réécrire le bouquin), Aranya nous décrit le processus d’interview du client, qu’il s’agisse d’un client professionnel ou… de nous-même. Viennent ensuite les explications sur l’analyse (identification des fonctions, des systèmes, des éléments, etc.) et le positionnement. On aborde également le sujet de la proposition de design : quand le partager, comment en parler… Puis l’implémentation, avec tout ce que cela implique de calculs de budget, de division en tâches, sous-tâches, sous-sous-tâches, plan d’implémentation, supervision. Enfin, quelques notions sur la maintenance et la présentation du design au client.

Deux schémas de processus cycliques utilisés en design en permaculture : OBREDIM et Action Learning Cycle

La troisième partie quant à elle, beaucoup plus courte, s’intéresse au processus de design appliqué à d’autres systèmes que les systèmes basés sur un terrain physique. Aranya nous y partage des exemples de design de processus plus abstraits – et très intéressants – et interroge sur les actions à mener au sein des communautés.

Enfin, on retrouve un glossaire, une liste de lectures recommandées, des documents supplémentaires accessibles gratuitement sur le site de l’auteur (type plans, tableurs et autres). Bref, je te l’ai dit : c’est exhaustif !

Permaculture Design : ce que j’en ai pensé


Bon, inutile de tourner autour du pot : si je te parle de ce bouquin alors qu’il est en anglais, et vu que j’en ai dit précédemment, tu te doutes que c’est pas pour dire qu’il est naze. Permaculture Design, a step-by-step guide est à mon sens une vraie réussite. Conçu à l’origine pour ses élèves, ce guide est réellement pédagogique dans son approche et très utile.

Une double page d'explications sur la présentation du design terminé au client.

En sortant de mon Cours Certifié de Permaculture, j’avais la tête pleine d’idées, de savoirs nouveaux et d’autres belles choses. Mais je n’avais pas vraiment d’idée précise de comment m’y prendre pour mettre tout ça en pratique – même si ce sont des sujets abordés, c’est un peu… noyé dans la masse dirons-nous. Avec ce bouquin, on a mieux qu’un CCP dans la poche : on a un guide qui explique absolument TOUTES les étapes – même les trucs qu’on juge en général chiants ou dispensables mais qui s’avèrent importants plus tard dans le processus et qu’on regrette de ne pas avoir pris le temps d’intégrer avant, tu connais ce genre de situations – et qui nous les explique BIEN en ne préjugeant pas que nous sommes des cartographes nées ou quoi que ce soit d’autre. Tu sais pas faire ? Pas de soucis, tu vas comprendre. Je trouve que ce genre de livres réellement pédagogiques, clairs et accessibles pour des vrais débutantes est suffisamment rare pour qu’on prenne la peine de souligner et surligner leurs qualités.

Bref, je ne touche pas de royalties pour cette critique, c’est juste sincèrement un bon bouquin.

Une prise de vue de près du texte.

Conclusion


Les livres sur la théorie de la permaculture sont de plus en plus nombreux en français – et en anglais. Toutefois, trop rares sont ceux qui abordent avec précision le processus de design permaculturel. Heureusement, Aranya l’a créé pour nous ; son Permaculture Design, a step-by-step guide est un peu le guide de référence pour la débutante en design de permaculture, et on lui en est très reconnaissantes !

Et toi, es-tu intéressée par ce livre ? Souhaites-tu creuser le concept de design en permaculture ? Qu’en penses-tu ?

Encore plus d'Amour Vert ? Inscris-toi à Ze PermaLettre et reçois chaque semaine ta dose directement dans ta boîte mail !

50% des articles sont réservés aux abonnées ; ne rate plus rien, rejoins-les !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.