Comme un sac !

Ce n’est que récemment que la lecture de Libérées ! de Titiou Lecoq a éclairé d’un jour nouveau la fascination féminine pour les sacs à main. J’y vois désormais autre chose que les seuls inconvénients pratiques. Je vois ce sac pour ce qu’il est : un boulet, une marque au fer rouge, la distinction sociale qui fait qu’une femme ne peut pas être physiquement libre dans l’espace public.

Reprendre le pouvoir avec la permaculture !

La permaculture, c’est comme la confiture : plus on en a, plus on l’étale ! Euh, non, attends, me suis plantée… Bon, on s’en fout : la permaculture, c’est un super outil d’émancipation et de développement personnel, et c’est le sujet de ce billet – partiellement, parce qu’il faudrait des bouquins entiers pour traiter le sujet exhaustivement.